Les 4 vertus cardinales : Justice, Force, Tempérance et chut !

Force, Justice, Tempérance et Prudence. Pour vous, amateurs de Tarot de Marseille, ces dénominations ne vous sont pas inconnues. En revanche, vous allez me signaler et à juste titre, que « Prudence » n’existe pas dans les cartes dont nous parlons. Enfin, de prime abord, n’est-ce pas…

Comme à de nombreuses reprises, le Tarot nous joue ici sa fameuse règle du « 3+1 » : 3 visible et 1 invisible ou 3 semblable et 1 différent. Mais en attendant de vous en dire plus à ce sujet, je vous propose de lire la définitions des vertus cardinales par wikipedia :

Le christianisme considère que les quatre vertus cardinales jouent un rôle charnière (d’où leur nom de « cardinales », du latin cardo : charnière, pivot) dans l’action humaine et parmi les autres vertus.

  1. La prudence dispose la raison pratique à discerner en toute circonstance le véritable bien et à choisir les justes moyens de l’accomplir ;
  2. La tempérance assure la maîtrise de la volonté sur les instincts et maintient les désirs dans les limites de l’honnêteté, procurant l’équilibre dans l’usage des biens ;
  3. La force, c’est-à-dire le courage, permet dans les difficultés la fermeté et la constance dans la poursuite du bien, affermissant la résolution de résister aux tentations et de surmonter les obstacles dans la vie morale ;
  4. La justice consiste dans la constante et ferme volonté de donner moralement à chacun ce qui lui est universellement dû.

Les vertus sont des attitudes fermes, des dispositions stables, des perfections habituelles de l’intelligence et de la volonté qui règlent les actes, ordonnent les passions et guident la conduite. Elles procurent facilité, maîtrise et joie pour mener une vie moralement bonne. L’homme vertueux, c’est celui qui, librement, pratique le bien.

Ce groupe de quatre vertus fut repris par Socrate puis mis en évidence par Platon, suivi par Aristote et les philosophes stoïciens.

Dans les œuvres littéraires et les œuvres d’art du Moyen Âge et de la Renaissance, les vertus sont généralement représentées sous les traits de femmes. Les vertus sont représentées avec des attributs symboliques, qui varient selon les artistes et les auteurs. Néanmoins certains attributs donnent lieu à de nombreux réemplois, par exemple :

  • pour la prudence : miroir, corne d’abondance, serpent ;
  • pour la tempérance : deux récipients avec l’eau passant de l’un à l’autre, balancier d’horloge ;
  • pour la force : animal terrassé, massue ;
  • pour la justice : glaive, sceptre, balance.

À la Renaissance, certains ouvrages se sont attachés à normaliser ces attributs ou à les rencenser tout en fournissant des explications sur leur origine et leur symbolique. Le plus connu est l’Iconologia (1593) de Cesare Ripa, qui sera suivi de nombreux autres livres d’emblèmes.

Source : web wikipedia

En lisant ce qui précède, il est relativement aisé de reconnaitre les vertus dans les lames concernées, même lorsque leurs attributs employés divergent quelque peu. Ci-dessous, vous pouvez admirer, dans l’ordre d’apparition à l’écran, les lames du Dodal, les Vertus de l’hotel de ville de La Rochelle, les Vertus du tombeau des Ducs de Bretagne dans la cathédrale de Nantes…

 

     
Justice : Jean Dodal
Force : Jean Dodal
Tempérance : Jean Dodal
Justice : La Rochelle
Force : La Rochelle
Tempérance : La Rochelle
Justice : Nantes
Force : Nantes
Tempérance : Nantes

Mais où est donc passé la Prudence, avec son miroir ou son serpent pour reprendre les principaux attributs qu’elle arbore le plus souvent ? Pourtant, à La Rochelle comme à Nantes elle est bel et bien présente comme nous pouvons le constater :

 
Prudence : La Rochelle Prudence : Nantes

C’est la Prudence du Tombeau dit « de François II » de la Cathédrale de Nantes qui sera la plus à même de nous mettre sur la piste de notre vertu cachée du Tarot de Marseille. Preuve supplémentaire, s’il en fallait, de l’étroite corrélation entre alchimie et Tarot.  Je vous conseille au passage la visite de l’excellent site « hermetism » pour plus d’informations sur le sujet de l’alchimie et de ses représentations dans l’architecture française. En attendant, ne faisons pas durer le suspense plus longtemps et voyons ce que cache la belle Prudence de Nantes sous sa coiffe…



Prudence : La Rochelle L’Ermite : Jean Dodal

Édifiant, n’est-ce pas ?

Le voici donc démasqué, notre « Prudent » du Tarot ! Prudence, qui est par ailleurs un des principaux mots-clé attribués à cette lame VIIII, ce qui n’est certes pas un hasard. Ici, point de miroir ou de serpents, même si certaines éditions récentes du Tarot dit de Marseille n’ont pas hésité à ajouter un de ces reptiles autour du bâton de l’Ermite le transformant ainsi en caducée.

Pour autant, l’allure singulière de ce noble personnage intrigue. Il semble aller à contre-sens du sens de lecture communément admis comme étant de gauche à droite.  Pour ma part, il me plait de penser qu’il avance grâce à son miroir qui, s’il n’est pas ici représenté de manière tangible, est subtilement suggéré par ce mouvement de « conduite au rétroviseur ».

Fulcanelli, alchimiste, nous indique à propos du miroir dans l’ouvrage « les Demeures philosophales » que :

« c’est l’ouverture à la Vérité et c’est dans celui-ci que les maîtres voient la nature à découvert car la nature ne se montre jamais d’elle-même au chercheur, mais seulement par l’intermédiaire de ce miroir qui en garde l’image réfléchie. »

C’est que le miroir n’est pas ici symbole de vanité mais de l’examen de conscience qui doit présider à toute action sage : l’homme prudent doit être capable d’introspection et de réflexion. C’est le principal message dont est porteur ce neuvième « arcane »(1)… Pour une vue plus étendue du tombeau,  je vous invite à visiter le lien suivant : Fulcanelli et les symboles alchimiques des statues du tombeau de François II à Nantes

On peut noter que Court de Gebelin (1725-1784) attribuait, quant à lui, la vertu de Prudence à la carte du Pendu XII. Pourquoi pas ? Pour ma part, et pour finir sur une boutade, je dirais que si Le Pendu avait été vraiment prudent, il ne se serait peut-être pas retrouvé dans une si inconfortable situation ! Plus sérieusement, je ne prétends pas, encore une fois, détenir la « véritable Vérité ». En cela au moins, je me démarque d’auteurs moins « prudents » et me satisfais simplement de partager avec vous quelques pistes de réflexions.

Et n’oubliez pas : nullius in verba ou, en français dans le texte, « ne croyez jamais personne sur parole » ; surtout pas moi…

(1) vous pouvez, si vous le souhaitez, consulter l’article pour plus de précision sur le terme employé : « cartes, lames ou arcanes« 

j’aime


7 comments for “Les 4 vertus cardinales : Justice, Force, Tempérance et chut !

  1. Clement
    14 octobre 2011 at 20 h 34 min

    Edifiant , bien édifié et confondant en vérité !
    Bravo d’ être allé fûreter sous les jupes , capes , draps et manteaux !

  2. Flavien
    9 avril 2012 at 17 h 13 min

    bien documenté & convaincant
    jusqu’à présent, j’associais une autre lame à cette vertu cardinale…

    • admin
      9 avril 2012 at 17 h 23 min

      Bonsoir Flavien. Merci pour ce sympathique commentaire. Pour ce qui concerne la vertu cardinale de Prudence, je pense que, d’un point de vue symbolique, les « auteurs » du Tarot de Marseille l’ont bien placée dans l’Hermite. Mais pour autant, des qualités de « prudence » peuvent se trouver dans d’autres lames et vous pouvez continuer à utiliser vos ressentis tels qu’ils vous viennent… Lecture du Tarot et aspect historique se rejoignent évidemment mais ne font bon ménage qu’avec la « patte » du lecteur… Bien à vous

  3. Vincent
    28 mai 2012 at 16 h 04 min

    Superbe article comme d’habitude !
    Je pense que je vais vite visiter la cathédrale de Nantes :-)).

    • admin
      29 mai 2012 at 5 h 54 min

      Merci Vincent pour vos encouragements. Cette visite fait partie également de mes projets car je ne la connais que par média interposé… Belle journée à vous

      • Petithory pierre
        31 janvier 2013 at 16 h 25 min

        Génial cet article sur les 4 vertus cardinales surtout pour les dossiers d’ histoire qu’on ‘a à faire après la visite de la cathédrale de Nantes bon c’est pas tout mais faut que je bosse
        A+ tout le monde 😉

        • admin
          31 janvier 2013 at 22 h 57 min

          Bonsoir Pierre,

          ravie que cet article vous ait plus et, surtout, qu’il vous donne envie d’approfondir la question. Tarot, vertus cardinales, ordinales ou mineures, art religieux, Nantes… peu importe, l’idée, c’est de donner l’idée, d’ouvrir sur des réflexions, des découvertes… N’hésitez pas à les partager avec nous ici ou sur ma page Facebook (https://www.facebook.com/pages/Le-Tarot-de-Marseille/135817876503046), c’est à chaque fois l’occasion de progresser ensemble !

          Bonne route à vous

Répondre à admin Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *